Commissaire d’exposition

Reem Fadda est curatrice associée à la Fondation Guggenheim à New York, en charge de la section Art du Moyen-Orient. Elle rejoint le projet du musée du Guggenheim d’Abu Dhabi en 2010 et a eu un rôle majeur dans l'élaboration de la stratégie et du patrimoine de l'art du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord au sein de la collection et de la vision future du projet curatorial du musée. Auparavant, entre 2005 et 2007, Reem Fadda a dirigé la Palestinian Association for Contemporary Art (PACA) et a été également directrice académique de l’International Academy of Art – Palestine, qu’elle a contribué à fonder en 2006. Elle a été co-curatrice de nombreuses expositions et projets internationaux et plus particulièrement ceux relatifs à l’art, l’architecture et la géopolitique au Moyen-Orient, tels que : Liminal Spaces (2006-09), un projet artistique et politique sur quatre ans reposant sur un programme de conférences, visites, résidences, et expositions en Palestine, en Israël et en Allemagne ; Ramallah Syndrome (2009), qui faisait parti de l’exposition Palestine c/o Venice à la 53ème Biennale de Venise; Tarjama/Translation (2009-2010), qui était un programme de ArteEast présentant 30 artistes du Moyen-Orient et d’Asie centrale au Queens Museum & Herbert E. Johnson Museum; la 3ème Biennale de RIWAQ (2009), qu’elle a curaté avec Charles Esche à Ramallah. Elle a obtenu un doctorat en Histoire de l’Art en 2008 préparé à la CornellUniversity aux États-Unis dans le cadre du prestigieux programme Fulbright. Elle a publié et donné des conférences sur l'art moderne et contemporain du Moyen-Orient. Elle est membre de l'Assemblée générale de l'Académie Internationale d'Art de Palestine, du jury de sélection du Young ArabTheatreFund et du comité de pilotage du Decolonizing Architecture. Reem Fadda a été nommée commissaire du pavillon des Émirats Arabes Unis à la 55ème édition de la Biennale de Venise en 2013.